La Légende de Drizzt 4 : L’Éclat de Cristal (Les Royaumes Oubliés), de R.A. Salvatore PDF Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
Romans fantasy
Écrit par Mic   
Jeudi, 09 Septembre 2010 02:38
 
C’est avec ce tome, L’Eclat de Cristal, que Salvatore lance la deuxième trilogie de la Légende de Drizzt. Vous l’aurez compris, il s’agit donc du quatrième tome de ce cycle magnifique. Voyons un peu ce que peut nous apprendre le quatrième de couverture :

"Le Valbise tremble. Akar Kessel, un apprenti-sorcier, a maladroitement réveillé une relique pouvant balayer la région de la surface des Royaumes : l'Eclat de Cristal. Mais les Dix-Cités doivent faire face à un danger plus immédiat : les barbares. Après une première attaque manquée, ces derniers laissent pour mort un membre de leur tribu : le jeune Wulfgar bientôt recueilli par le nain Bruenor et son ami Drizzt Do'urden, l'elfe noir. Condamné à cinq ans d'esclavage et de proximité complice, le jeune homme s'aguerrit au contact de ses bienfaiteurs. Heureusement, car il pourrait bien être leur ultime rempart contre l'effarante puissance du Cristal !"

La magnifique couverture (comme toujours, chez Milady), nous le montre clairement : Drizzt s’est enfin trouvé des amis et, à leurs côtés, un endroit dans lequel il se sent enfin chez lui, son foyer.

Ce tome se passe quelques années après la fin de la première trilogie et Drizzt a toujours du mal à se faire accepter par la plupart des gens. Mais tant pis, car il a trouvé des amis sur lesquels il peut compter, comme le roi nain Bruenor, qui, comme la plupart des nains de la fantasy, est assez bourru, sa fille adoptive (et humaine) Catti-Brie, élevée parmi les nains et donc tout aussi bourrue (trait de caractère qui m’a parfois fait me plier de rire, car imaginer ces paroles sortant de la bouche d’une femme humaine a un côté vraiment humoristique), ou encore le halfelin si farfelu et paresseux, Régis. Avec le soutien de ses nouveaux amis, nous verrons la mentalité de Drizzt évoluer et nous remarqueront qu’il commence enfin à se sortir de ce désespoir qui était le sien depuis sa naissance.

Mais voila, Drizzt commence à peine à se sentir chez lui parmi ses amis que son nouveau foyer est menacé de tous les côtés. La menace la plus imminente étant l’invasion barbare. De celle-ci découlera sa rencontre avec Wulfgar, un barbare à l’esprit étroit et au cœur gros, qui deviendra l’ami des compagnons.

Et les Dix-Cités auront bien besoin, malgré leur réticence à accepter un elfe noir parmi eux, de l’aide de ce groupe d’amis. En effet, un mage stupide a trouvé une vieille relique qui lui manipule l’esprit, lui donnant des visions de conquêtes. Il rassemblera donc, à l’aide de l’Eclat de Cristal, de nombreuses armées dans le but de commencer son invasion par les Dix-Cités. Sans compter que d’autres partis convoitent également l’Eclat.

Dans ce tome, Salvatore nous montre beaucoup de magie et de combats, de créatures et de stratégies militaires. Mais aussi de nombreuses émotions, telles que la soif de pouvoir, la haine, l’amitié, la pitié, l’amour, et de nombreuses autres, nous faisant souvent, comme a son habitude, passer du rire aux larmes.

Nous ne pouvons que nous réjouir pour Drizzt, dont Salvatore nous fait partager les émotions, car il a enfin pu trouver le foyer qu’il attendait et ne pouvons également que trembler lorsque celui-ci est menacé par des hordes de monstres sanguinaires.

Nous restons, avec ce tome, dans le même esprit que dans les trois premiers, malgré quelques changements. En effet, maintenant que Drizzt s’est trouvé des amis, nous suivons l’évolution d’un groupe de personnages au lieu d’un simple individu. Et tous ces personnages sont aussi bien développés que notre elfe noir. Après tout, nous mettre dans la peau de ses créations est l’un des plus grands dons littéraires de Salvatore.

Avec ce tome, le lecteur est gardé en haleine jusqu’à la fin, et il ne peut respirer normalement qu’une fois la dernière page terminée.

Si vous avez aimé la première trilogie, je vous conseille vraiment de courir chercher ce tome et de le dévorer sans perdre de temps, car vous ne pourrez qu’être agréablement surpris.

 Mic

 L’Éclat de Cristal

 La Légende de Drizzt - Tome 4

Les Royaumes Oubliés

R.A. Salvatore

Milady 

 
Accueil Fabybliothèque Romans fantasy La Légende de Drizzt 4 : L’Éclat de Cristal (Les Royaumes Oubliés), de R.A. Salvatore