Fées, elfes, dragons et autres créatures des royaumes de féerie - Collectif PDF Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
De l'elficologue
Écrit par Tsaag Valren   
Dimanche, 04 Juillet 2010 18:30
 
Fées, elfes, dragons et autres créatures du royaume de féerie
 
 Il y a des livres qui ne se racontent pas. C'est le cas de celui-ci, premier du genre présenté par un collectif de spécialistes sous la direction de Claudine Glot et Michel le Bris en 2002, et toujours inégalé pour la beauté de ses illustrations et la justesse de ses textes. Bien que conçu pour l'accompagnement  d'une exposition à l'abbaye Daoulas (du 7 décembre 2002 au 9 mars 2003), il n'est pas que le simple prolongement d'une exposition sur la féerie mais un véritable enchantement à lui tout seul.

Présentation : 

Fées, elfes, dragons : le grand retour, en forme de déferlante. Jamais peut-être ils n'auront été aussi présents ! Simplement, ils ont changé de forme, comme le monde avec eux. mais nous avons toujours peur dans le noir, nous frissonnons toujours dans les forêts obscures, et nous semons toujours de petits cailloux derrière nous pour ne pas nous perdre. Le merveilleux ne meurt pas : nous avons aujourd'hui comme hier, besoin de nous "raconter des histoires"...

Autrement dit, les fées nous accompagnent encore, les fées ont une histoire - l'histoire, de siècle en siècle, de notre rapport aux puissances de l'imaginaire. Celle-là même que nous voudrions retracer ici.

De l'éveil du merveilleux au cœur du Moyen-Âge aux enchantements du romantisme allemand ; des arabesques perverses et rêveuses des préraphaélites à la "Renaissance celtique" ; des splendeurs de l'Âge d'or de l'illustration, à travers Rackham et Dulac, Nielsen et Bauer, Wyeth ou Pyle, à la naissance de"l'héroïc fantasy" et au triomphe de Tolkien ; de Disney revisitant le légendaire européen au génial Jim Henson, jusqu'à l'explosion de la B.D. et des jeux vidéos : un extraordinaire foisonnement de "mondes d'images", surprenants, intrigants, fascinants et, à travers ces images, une histoire à recomposer, des voies du merveilleux en Occident : à notre connaissance, personne, auparavant, ne s'était risqué à pareille entreprise...

Avis :

On nous a parlé de la "Bible féerique" tellement de fois ces dernières année, entre des sorties abondantes sur le thème et pas toujours de très grande qualité, qu'il m'a semblé nécessaire de rappeler que cet ouvrage reste, pour le moment, inégalé dans son genre.

Rien que celà ?

Une précision d'importance : ne vous attendez pas à une encyclopédie décrivant chaque créature féerique avec un encart et un dessin comme le fait Pierre Dubois. L'approche de cet ouvrage est résolument différente. Fées, elfes, dragons et autres créatures du royaume de féerie est avant tout destiné aux amoureux de l'art, à ceux qui s'émeuvent devant une peinture, un dessin, une gravure, un poème, la prose de Tolkien... et qui veulent tout connaître de leur histoire, de leur contexte d'apparition ou de réapparition, et surtout des artistes qui en sont à l'origine. Ce n'est pas une présentation des fées qui remontera à ces âges lointains, très lointains, où on se réunissait autour du feu, mais un grand hommage à des hommes et des femmes qui ont su saisir l'essence des êtres féeriques à travers leurs œuvres, dont les textes sont majoritairement nés de la plume d'universitaires et de spécialistes  reconnus, Claudine Glot et Michel Le Bris bien sûr, mais aussi Claude Lecouteux, Laurence Harf-Lancner, Marc Nagels... ce qui signifie par là des sources éminemment fiables, là où bon nombre d'ouvrages plus récents pêchent par leur légèreté.

Le voyage commence au Moyen Âge avec les textes de la légende arthurienne et se termine, à notre grand regret, avec Harry Potter. Entre deux, nous ne sommes vraiment pas déçus tant le texte et les illustrations sont de très grande qualité. Claudine Glot et Michel le bris ont rassemblé un nombre proprement incroyable d'illustrations de tous les pays et toutes les époques depuis le Moyen Âge jusqu'aux couvertures de nos romans de fantasy. A tel point que, quelle que soit la page sur laquelle on pose ses yeux, on en prend plein la vue. C'est justement comme celà que je conçois un livre consacré à la féerie : un enchantement visuel. Les textes, notices et biographies qui composent l'ensemble ont été rédigées par des spécialistes de chaque sujet, ce qui garantit, contrairement à bien trop d'ouvrages qu'on a vu récemment apparaitre, l'exactitude de ce qu'on y lit. Il aborde ainsi une vaste thématique, laissant quand même la part belle aux préraphaélite, à l'époque victorienne et aux contes de fées, et à de grandes figures telles que Hans Andersen ou les frères Grimm.

J'ai toutefois un regret, c'est la présence d'une unique page nettement incomplète et que je juge un peu fausse... sur l'imaginaire au Japon. Il y existe une abondante imagerie des kamis, fantômes, démons et autres êtres fabuleux (comme l'ehon hyaku monogatari) qui n'est jamais mise en avant chez nous bien qu'elle soit tout aussi extraordinaire et inventive que l'imagerie occidentale... et on croit bien trop que l'imaginaire japonais se résume à Goldorak et un unique auteur sauvable en la présence de Miyazaki. Je regrette l'absence de l'un des meilleurs défenseurs de l'imaginaire au pays du soleil du soleil levant, le fondateur du manga, Osamu Tezuka, peut-être le seul qui a su saisir l'essence du mythe du Phénix. D'autant plus dommage car il y a dans cet ouvrage de longs passages sur Walt Disney, dont il s'est inspiré et qui n'a rien à lui envier. La méfiance envers cet univers a la vie dure. Je garde toutefois espoir que l'imaginaire japonais sorte de son underground. Peut-être dans un prochain ouvrage du genre ?

En attendant, Fées, elfes, dragons et autres créatures du royaume de féerie est toujours, huit ans après sa sortie, l'ouvrage de référence sur la féerie vue par les artistes. Et ce serait presque un crime contre l'imaginaire que de ne pas l'avoir dans sa bibliothèque et de ne pouvoir plonger dans ses superbes illustrations les jours de pluie...

Michel Le Bris, Claudine Glot (dir), textes par un collectif d'auteurs dont Pierre Dubois

Fées, elfes dragons & autres créatures des royaumes de féerie

Hoëbeke, Paris, novembre 2002 (ISBN 2-84230-159-5)

35 €

Lire présentation sur le site de l'éditeur

 

 

 
Accueil Fabybliothèque De l'elficologue Fées, elfes, dragons et autres créatures des royaumes de féerie - Collectif