Arpentent ces pages...

Nous avons 31 invités en ligne
Link, l'elfe japonais PDF Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 9
MauvaisTrès bien 
Du mythe au populaire
Écrit par Tsaag Valren   
Lundi, 04 Janvier 2010 22:58

 

Link

 

J’aimerais vous présenter un elfe qui n’a plus rien à envier en popularité à Legolas. L’un de ceux qui vous font découvrir les fées, l’épée excalibur et l’archerie à cheval à votre presque-insu, et avec un peu d'imagination, vous en viendrez même à vivre une légende devenue saga… Trouvé ? Aussi étonnant que cela puisse paraître, c’est avec Link, le héros de The Legend of Zelda : Ocarina of Time, que je me suis réellement intéressée à la fantasy (et par extension au folklore populaire). Je ne compte plus ceux qui ont découvert la mythologie nordique grâce à Final Fantasy VII… là où en d’autres époques, on lisait Tolkien ou regardait l’opéra de Wagner ! Trêve de dispersions, que vous soyez inconditionnel des jeux vidéos, ou juste un peu curieux, Les aventures de Link ne pourront laisser indifférent... bienvenue chez un elfe qui préfére les arbres en pixels aux frênes géants !

Link est probablement le seul elfe japonais (リンク, Rinku de son petit nom d’origine) si célèbre. Né en 1986 dans The Legend of Zelda grâce à Shigeru Miyamoto, il est désormais un monument du jeu vidéo et s’est même offert le luxe d’apparaître dans des mangas et une série d’animation à la télévision. Il s’agit d'un des trois personnages de jeux vidéos les plus populaires avec Mario et Sonic le hérisson.

Contrairement à ce que je disais plus haut, Link n’est pas décrit comme un elfe, mais comme un hylien vivant dans un pays nommé Hyrule. Ceci dit, à voir ses oreilles pointues (un trait distinctif de la race des hyliens, qui leur permet d’écouter les messages divins), son grand bonnet vert, sa tunique de la même couleur, ses cheveux mi-longs (souvent blonds) en bataille, sa paire de bottes en cuir, sa maison dans les bois, son épée et son bouclier, ou encore les fées Navi et Taya qui l'accompagnent, on ne doute pas que le petit peuple est venu souffler quelques idées à l’oreille de Shigeru Miyamoto… qui a d’ailleurs avoué s’être inspiré du film de fantasy Legend pour créer l’univers de The legend of Zelda.

 

Evolution de Link

Link a toujours entre dix et vingt ans dans les jeux (on sait qu’il a 16 ans dans The Adventure Of Link, qu’il existe une différence de sept ans entre Link enfant et adulte dans Ocarina Of Time, et qu’il a douze ans au début de son aventure dans The Wind Waker), Linkmême si son identité, son apparence et son rôle changent d’un jeu à l’autre. Il est réputé pour sa grande habileté aux armes, qu’il s’agisse des grappins, du boomerang, de l’arc, de l’épée bien sûr, ou même de dangereuses bombes.

Comme tout personnage légendaire, Link combat les forces du mal (en la personne de Ganondorf) pour sauver la princesse Zelda et le Royaume d'Hyrule. Heureusement, il peut compter sur l’aide des sages de son royaume et sur le pouvoir de la Triforce du courage qu'il possède.

Traditionnellement, il a la particularité d’être gaucher, bien que la raison n'en soit pas expliquée. Il possède une jument de bataille alezane nommée Epona, qui lui permet de montrer tout son talent à l’archerie montée... sa plus célèbre technique de combat est cependant « l’attaque de l’épée tournoyante » durant laquelle il effectue une rotation de 360° ou plus avec son épée, peut atteindre plusieurs ennemis d’un seul coup, voire même regagner de l'altitude en sautant, suivant le principe de l'hélicoptère... !

Pour de nombreuses filles qui jouent ou ont joué aux jeux vidéos, Link est un fantasme au même titre que Séphiroth (si, si !) et je me souviens avoir été déçue en découvrant qu’il porte de petits anneaux bleus comme boucles d’oreilles, suivant la mode hylienne. Je lui pardonne car dans le manga, Impa donne ses boucles d’oreilles à Link en décrivant cela comme un « rite d’initiation pour les jeunes hommes Sheikah ».

Dans tous les jeux de la série, Link porte un bouclier et une épée, et obtient plus tard une arme beaucoup plus puissante portant le nom d’épée de légende, d’Excalibur ou de Master Sword en fonction des épisodes.

Dark LinkBien qu’il n’ait pas autant de caractère qu’un personnage de roman, Link est courageux, n’est-il pas le détenteur légitime de la triforce du courage ? Ainsi, il essaie par deux fois de combattre Ganon dans The Wind Waker alors qu’il est très mal équipé pour le vaincre, ou manque de chuter d’une falaise en essayant de sauver sa sœur des griffes d’un oiseau géant. Il s’oppose à Ganondorf alors qu’il n’est qu’un enfant pour protéger Zelda avant d’aider malencontreusement son ennemi à trouver la triforce dans Ocarina of Time. Plusieurs fois, Link doit aussi affronter sa propre ombre, connue comme le Dark Link.

Link en loup

Il possède trois alter-égo, le premier apparaît dans A Link to the Past : lorsqu’il se rend dans le Monde des Ténèbres sans protection ou bien lorsqu'il est frappé par un esprit malin, il se change en petit lapin rose… Le second est sa propre ombre, Dark Link, et le troisième… un loup féroce qui conserve cependant son héroïsme. Link est donc à la fois un elfe et un lycanthrope !

Famille

Les informations sur sa famille sont très éparses : son oncle rencontre un destin tragique au début de A Link to the Past. Prenant son épée et son bouclier, Link part le venger et cet oncle est ressuscité grâce au souhait exaucé par la triforce. Dans Ocarina of Time, Link a une mère que l’on voit fuit les ravages d’une guerre, et qui confie son bébé au vénérable arbre Mojo alors qu’elle est mortellement blessée. Dans The Wind Waker, la grand-mère de Link élève ses petits-enfants en l’absence inexpliquée de leurs parents, et l’on rencontre sa sœur Arielle, Link part à l’aventure pour la sauver après qu’elle ait été enlevée par un oiseau géant. Dans The Minish Cap, il vit avec son grand-père, qui est le forgeron d’Hyrule et un ami du roi.

Amis

Le principal ami de Link est la princesse Zelda qui apparaît dans la très grande majorité des épisodes, sous diverses formes comme par exemple le capitaine pirate Tétra dans The Wind Waker et Phantom Hourglass. Impa, la nourrice de Zelda, apparaît également à plusieurs reprises dans la série et aide Link dans ses aventures.

On trouve de très nombreuses fées dans les jeux Legend of Zelda, et Link peut facilement trouver les petites fées (comparables à celles du folklore anglais) qui l’aident en lui rendant des forces avant de disparaître. Les Grandes fées (comparables à celles du folklore français, cette fois) sont plus rares, cachées dans des fontaines, elles peuvent, outre permettre à Link de recouvrer sa pleine santé, lui offrir des objets, de nouvelles techniques ou de nouveaux sortilèges. Dans Ocarina of Time, la petite fée Navi accompagne et guide Link dans son périple et l’aide à chaque fois qu’elle le peut. Dans Majora’s Mask ce rôle est repris par Taya, puis par Ciela dans Phantom Hourglass.

Ennemis?

Ganondorf

L’adversaire héréditaire de Link est Ganondorf, que l'on connais aussi sous le nom de Ganon. Il fait partie du peuple de voleurs Gerudo, ou plutôt des voleuses dont il est le roi de par sa naissance ; en effet, chez les Gerudos, un seul homme naît tous les cent ans et est destiné à devenir leur roi. Que ce soit sous sa forme humaine ou bestiale, Ganondorf est présent dans de la quasi-totalité des épisodes. C’est un sorcier puissant qui détient la triforce de la force, entièrement maléfique, il n'a d'affection pour personne, est sans foi ni loi et considère ses hommes de main comme de vulgaires pions qu’il n’hésite pas à sacrifier pour sa cause.

Le second ennemi récurrent de Link est Vaati, un sorcier au grand pouvoir qui peut prendre diverses formes et posséder les gens.

Relation avec la princesse Zelda

Zelda

Dans la plupart des opus de la série, la quête de Link consiste à sauver la princesse Zelda, et on suppose qu’une relation amoureuse les unit… La première allusion apparaît à la fin de The Adventure of Link, quand la princesse, une fois éveillée, embrasse Link sous le rideau tombant. De même, la fin ultime des jeux Oracles montre Zelda embrasser la joue de Link, provoquant son évanouissement au milieu de cœurs flottant au-dessus de sa tête.

Dans Ocarina of Time, certaines scènes représentant Link et Zelda peuvent être interprétées comme les signes d’une romance naissante, éveillant la jalousie de Navi. Dans la scène finale, tous deux flottent dans le ciel et semble partager un moment romantique. Dans le flashback durant lequel Link réapprend le Chant du Temps (Majora’s Mask), Zelda dit à Link qu’il lui semble qu’elle le connaît depuis toujours, et qu’elle a foi en son retour à Hyrule. Dans The Wind Waker, une forte relation est pressentie entre eux à la fin lorsqu’ils flottent au-dessus de l’eau en se donnant la main. Ganondorf appelle également fréquemment la princesse « ta précieuse Zelda » devant Link.

Leur relation amoureuse est nettement plus claire dans les mangas.

 

Aventures de Link dans les jeux vidéos

Link fait sa première apparition le 21 février 1986, comme un jeune épéiste qui sauve la nourrice de Zelda, Impa, des hommes de main de Ganon, et la princesse Zelda (et le royaume d’Hyrule) des mains du diabolique sorcier Ganondorf, détenteur de la triforce du pouvoir.

Dans Zelda II: The Adventure of Link, il approche de son seizième anniversaire. Impa l’emmène au Château du nord à Hyrule, alarmée par la soudaine apparition d’un cachet de la triforce sur la main gauche du garçon. Elle lui montre la vraie héritière d’Hyrule, une vieille incarnation de la Princesse Zelda, piégée dans un sommeil éternel et gisant sur un autel dans le château. La vieille femme raconte à Link la légende de Zelda, un ancien conte sur la division de la triforce et la malédiction jetée sur la princesse. Impa donne ensuite à Link six cristaux et un manuscrit écrit dans un ancien langage hylien, qu'il comprend sans l’avoir jamais appris. Il y apprend que la marque sur sa main est le signe qu’il a été choisi pour chercher la troisième triforce, la triforce du courage, dans le grand palais de la vallée de la mort. Link commence alors une longue quête pour placer un cristal dans chacun des six palais d’Hyrule, et plus tard pénétrer dans le grand palais protégé par magie, y obtenir la triforce du courage, réunir les trois pièces de la triforce et réveiller Zelda...

Link et son oncle

The Legend of Zelda: A Link to the Past raconte comment, des siècles avant les évènements de The Legend of Zelda, Ganondorf et son armée démoniaque furent bannis dans la terre sacrée, le royaume de la triforce, par les hyliens, au prix d’innombrables vies. Le portail de ce monde fut scellé par magie par sept sages, et les terres derrière ce sceau, que les hyliens espéraient ne plus jamais être brisé, devinrent monde des ténèbres, corrompues par Ganon. La lutte pour sceller Ganon dans la terre sacrée devint « la guerre d’emprisonnement ». Un jour, alors que la guerre était oubliée depuis longtemps, le pays est touché par un soudain désastre, jusqu’à ce que le sorcier Agahnim apparaisse à la cour du roi d’Hyrule et, nommé chef conseiller du trône, saisisse rapidement les pouvoirs du roi et kidnappe six jeunes filles, descendantes des sages qui avaient scellé l’entrée du monde des ténèbres. Les jeunes filles sont gardées dans la tour du château, et plus jamais revues. Agahnim commence ensuite un sombre rituel pour briser le sceau sur le monde des ténèbres et relâcher Ganondorf sur Hyrule. La princesse Zelda, elle-même descendante du septième sage, décide d’envoyer un message télépathique pour demander de l’aide avant d’être enlevée. L’oncle de Link se dirige vers le château le premier mais est rapidement défait. Il laisse son épée à Link et dans son dernier souffle lui apprend la technique de l’épée tournoyante. Le jeune héros commence ensuite un voyage pour collecter trois médaillons magiques de la vertu, et récupérer l’épée de maître avant de s’opposer à Agahnim…

Dans The Legend of Zelda: Link's Awakening, qui a lieu après A Link to the Past, Link décide de voyager dans le monde pour être prêt si une menace comme Ganondorf s’abat à nouveau sur Hyrule. Son bateau est pris dans une tempête et s’échoue. Il est rejeté sur la rive d’une mystérieuse île nommée Koholint. Link est recueilli dans la maison d’un gentil homme nommé Tarin et de sa fille Marine. Un hibou parlant lui raconte que le seul moyen pour s’échapper de Koholint est de réveiller le « poisson-rêve », une créature géante dormant paisiblement dans un gigantesque œuf au centre de l’île.

Ocarina of timeDans The Legend of Zelda: Ocarina of Time, le jeune Link a été élevé comme l’un des Kokiris, qui ont la particularité de vivre dans la forêt et de ne jamais grandir. Le Vénérable Arbre Mojo, auprès duquel il est convoqué, raconte à Link qu’une malédiction lancée par Ganondorf est en train de le tuer, puis l’envoie au château d’Hyrule, où il rencontre la princesse Zelda. Celle-ci lui dit de collecter les trois pierres spirituelles et de sauver Hyrule. Link accompli cette tâche et va dans le temple du temps où il acquiert l’épée de légende, mais il se retrouve inconscient dans le royaume sacré durant sept ans, tandis que Ganondorf prend le contrôle d’Hyrule et saisit la triforce de la force. Sept ans après avoir tiré l’épée de son piédestal, Link est réveillé comme le héros du temps par Rauru, sage de la lumière. Il part purifier le pays en réveillant les sept sages, qui peuvent sceller Ganondorf dans ce qui a été le royaume sacré. Retournant à la forêt Kokiri, il s’aperçoit qu’aucun de ses amis n’a grandi, et qu’ils ne le reconnaissent plus. Le successeur de l’arbre Mojo, le bourgeon Mojo, révèle à Link son passé : les Kokiri ne grandissent jamais ; la raison pour laquelle Link a grandi est qu’il est en réalité un hylien, abandonné durant la guerre qui eut lieu alors qu’il n’était qu’un bébé. Sa mère s’enfuit avec lui dans la forêt Kokiri et, mortellement blessée, le laisse sous la protection de l’arbre. Il est élevé comme un Kokiri, et n’est pas connu pour être différent. Link voyage ensuite dans le temps entre les deux périodes auxquelles se déroule l’aventure grâce à l’épée. Les deux triforces restantes appartiennent à Link et à la princesse Zelda. À la fin du jeu, il est renvoyé à l’époque de sa jeunesse par la princesse et Navi le quitte.

The Legend of Zelda: Majora's Mask a lieu après que Link ait défait Ganon et ait été renvoyé à l’époque de son enfance. Link quitte Hyrule pour chercher un ami perdu (qui est selon le manga la fée Navi). Alors qu’il circule à cheval dans les Bois Perdus, il est piégé par un Skull Kid qui possède un masque maléfique, le masque de Majora, et sa jument Epona, est dérobée. Pourchassant le Skull Kid, Link tombe dans une crevasse et arrive dans une contrée appelée Termina. Il doit sauver ce pays du masque de Majora, qui a modifié la trajectoire de la lune, l’astre menace de s’écraser sur la principale ville de Termina, Bourg-clocher, dans trois jours. Link utilise l’Ocarina du Temps pour jouer la chanson du temps qui le renvoie dans le passé de façon à revivre ces trois jours et prévenir le désastre. Au cours de son aventure, Link trouve plusieurs masques magiques, dont certains lui permettent de se transformer. Il ne grandit jamais dans le sens traditionnel, mais le pouvoir du masque de Puissance des fées lui autorise une forme adulte.

Dans The Legend of Zelda: Oracle of Seasons, la triforce envoie Link en mission dans un autre pays, Holodrun, pour stopper l’interruption des saisons par le Général des Ténèbres, Onox. Son devoir est de protéger l’Oracle des Saisons, une danseuse nommée Din. Onox l’a capturée par la force et les saisons sont devenues chaotiques, Link arrive à son secours avec l’aide de la baguette des Saisons, qui lui permet de les contrôler.

Dans The Legend of Zelda: Oracle of Ages, Link se réveille dans un autre pays, Labrynna, où il a été envoyé par la magie de la triforce. À son arrivée, il est piégé par Veran, la sorcière des Ombres, en ouvrant le sceau qui protégeait l’Oracle des Âges, une chanteuse nommée Nayru. Veran possède le corps de Nayru et des pouvoirs pour voyager dans le temps, fait des va et vient en modifiant le passé et en dirigeant le présent. Link se précipite pour la suivre dans le passé et sauve Nayru en utilisant les pouvoirs de la Harpe des Ages, qui, quand on en joue correctement, offre à son utilisateur le pouvoir de faire des allers-retours dans le temps. Après avoir chassé l’esprit de Veran du corps de Nayru, Link gravit sa citadelle pour défaire la sorcière.

Ces évènements font partie d’un complot mené par les Twinrova, deux sorcières, pour allumer les flammes de la Destruction (les actions d’Onox), de la tristesse (les actions de Veran), et du Désespoir (quand Zelda est kidnappée), et accomplir un rituel pour ressusciter Ganon. Le sacrifice d’un être au cœur pur est requis, mais Link sauve Zelda de ce destin et vainc les Twinrova, celles-ci se sacrifient elles-mêmes pour ressusciter Ganon, Link doit donc le combattre une fois de plus.

Dans The Legend of Zelda: Four Swords, Zelda va au sanctuaire des quatre épées avec son ami Link, pour vérifier le sceau contenant le diabolique mage des vents, Vaati. Cependant le sceau se brise et Vaati émerge, kidnappe Zelda et assomme Link. Il se réveille pour trouver trois fées qui lui expliquent qu’il doit trouver l’épée de Quatre. Elle le divise en 2 à 4 Link identiques (cela dépend du nombre de joueurs). Le premier porte son habituel tenue verte, le second une version rouge, le troisième est bleu et le quatrième violet. Dans The Legend of Zelda: The Minish Cap, il est révélé que ces couleurs reflètent les quatre éléments avec lesquels l’épée est forgée : la terre, le feu, l’eau et le vent. Les Link doivent coopérer pour passer les obstacles, collecter des clés et pénétrer dans la palais de Vaati afin de secourir Zelda et de sceller le mage.

Wind WakerDans The Legend of Zelda: The Wind Waker, qui a lieu des siècles après Ocarina of Time, les dieux ont inondé Hyrule, créant une grande mer, et ne laissant que les plus hautes montagnes dépasser. Au début du jeu, la petite sœur de Link, Arielle, est capturée par le roi Cuirassé, un oiseau géant contrôlé par Ganondorf, à la recherche de la princesse Zelda. Link voyage sur la Grande Mer pour secourir sa sœur et défaire le roi Cuirassé ; sa quête se jumelant à celle du lion rouge qui révèle finalement que Link est le « héros du vent ». Utilisant la Baguette du vent, un bâton magique, il emprunte le pouvoir des dieux pour l’aider dans sa quête. Link doit finalement rassembler la triforce du courage pour rendre le pouvoir a Excalibur, afin de vaincre Ganondorf.

Dans The Legend of Zelda: Four Swords Adventures, Zelda s’inquiète une fois encore pour le sceau de Vaati, va avec six autres jeunes filles vérifier le sanctuaire de l’épée de Quatre, Link les accompagnant. Une sombre copie de Link attaque, ce dernier est forcé de retiré l’épée de Quatre pour combattre ce Link, mais quand il fait cela il est encore une fois partagé en copies de lui-même, et Vaati s’échappe…

Dans The Legend of Zelda: The Minish Cap, qui se situe avant Four Swords et Four Swords Adventures, Link est un jeune garçon qui vit avec son grand-père, le maître forgeron d’Hyrule. Link est un ami d’enfance de la princesse Zelda, et le jour de la fête annuelle d’Hyrule pour célébrer le venu du Picori, ils vont se joindre aux festivités. Un mystérieux étranger, Vaati, se montre et remporte le tournoi de combat à l’épée ; chaque année le gagnant du tournoi a l’honneur de toucher la lame sacré de Picori. Cette épée est un cadeau du nain Picori aux hyliens et a été utilisé longtemps auparavant par un héros légendaire pour défaire les forces des ténèbres et les sceller dans le coffre. Vaati détruit la lame et lance une malédiction sur Zelda, c’est à Link de réparer l’épée, défaire Vaati et sauver la princesse. À la fin du jeu, la lame Picori devient l’épée de quatre dans laquelle Link scelle Vaati.

The Legend of Zelda: Twilight Princess se déroule des décennies après les évènements d’Ocarina of Time, dans une chronologie alternative à The Wind Waker. Link est un garçon de ferme d’une seizaine d’années vivant normalement jusqu’à ce que deux de ses amis, Colin et Ilia, soient kidnappés par des monstres. Il tente de secourir ses amis, ce qui le mène dans le royaume du crépuscule, un endroit sombre où il se transforme en loup. Alors qu’il est sous cette forme, il est aidé par Midona, une créature ressemblant à un lutin, et il apprend pourquoi le crépuscule envahit ce monde. Cependant, dans sa tentative de sauver ses amis, Link découvre un mal encore plus grand qu’il est le seul à pouvoir arrêter. Durant le jeu, il voyage dans le monde normal sous sa forme humaine et dans le royaume du crépuscule sous forme de loup. Il doit parvenir à vaincre Xanto l'ursurpateur, roi auto-proclamé du crépuscule, qui sème la terreur dans Hyrule.

Dans The Legend of Zelda: Phantom Hourglass, on retrouve Link quelques mois après The Wind Waker. Il embarque avec Tetra la pirate, et part à la découverte de nouveaux rivages. Alors que Tetra explore le Bateau fantôme, Link passe par dessus bord et arrive sur une île où il rencontre une petite fée, Ciela, et Linebeck, un marin. Ils l'aideront à retrouver ses amis et à poursuivre son voyage pour sauver Tetra et vaincre Bellum, un monstre assoiffé d’énergie, pour redonner au Roi des mers sa véritable apparence de baleine blanche.

Je pourrais écrire un essai sur Les similitudes entre Ocarina of Time et le mythe du changelin ainsi que la symbolique de ce jeu, mais celà n'amuserait probablement que moi... Quoi qu'on en dise, on retrouve bien des éléments du conte, de la chevalerie et du sens de l'honneur dans cette saga. Autant pour ceux qui ne voient que méfaits dans les jeux vidéos !

Les images de cet article appartiennent à Nintendo

 
Accueil Dossiers Du mythe au populaire Link, l'elfe japonais