Pourquoi on ne traduit pas fairies par fées, point parfait, pas refait ? PDF Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 4
MauvaisTrès bien 
Fées, elfes & lutins
Écrit par Tsaag Valren   
Mardi, 21 Septembre 2010 12:23

FéeLa linguistique, ce n'est pas toujours fantastique malgré la rime, ce serait plutôt ennuyeux et source de répétitions par milliers ! Ainsi qu'annoncé un peu plus bas, l'équipe du Fabyrinthe travaille à rassembler toute la documentation des fées de Cottingley en ce moment même.  Mais... c'est déjà une erreur que de traduire Cottingley fairies par "les fées de Cottingley" en français, même si tout le monde l'a fait avant.

Et pourquoi donc, créboudiou ?  

On peut lire l'éminente spécialiste anglaise Katharine Mary Briggs, qui décrit les fairies comme étant une multitude de petits personnages issus de la mythologie nordique et du folklore païen, comme les lutins, elfes, trolls, gnomes ou korrigans. On peut écouter Pierre Dubois parler des fées comme d'esprits féminins, marraines, devineresses, enchanteresses, qui ne font pas commerce avec les humains mais leur ouvrent plutôt doucement les portes de leur royaume, à condition qu'ils respectent les règles. Pas grand chose à voir avec les lutins taquins !

Heureusement, un peu plus tard (phénomène de mode aidant...) on a généralisé l'emploi du mot "petit peuple" pour traduire fairies. Car les fées anglaises, ce ne sont pas les belles et mystérieuses Morgane et Viviane, pas encore tout à fait les Margot des campagnes bretonnes, non, ce seraient plutôt les Tiffenottes de Lorraine (il y a des lorrains ici ?). Bon, d'accord, mettons qu'elles ressemblent à la fée clochette, même si je risque de sévères représailles avec un tel rapprochement. Soit dit par là, elles paraissent toutes petites et portent fièrement leurs ailes de papillon, puis se révèlent plus farceuses que séduisantes, même si d'aucuns ont dit que c'est une simple façade. Enfin... autre débat.

Pour simplifier, fairies peut désigner aussi bien une fée qu'un lutin, un troll ou un elfe en anglais. Et même s'il s'agit d'une fairie parfaitement fée, elle n'est pas fayte ainsi que les nôtres !  Le prochain que je vois traduire fairies par fée sans avant cela se renseigner, ma foi, je l'assomme avec un cimeterre en mousse (et 1d8, même en mousse, a fay mal !)

Vive le petit peuple de Cottingley ! (Benwi, il y a une photo de gnome dans les 5...)

 
Accueil Observatoire Fées, elfes & lutins Pourquoi on ne traduit pas fairies par fées, point parfait, pas refait ?