Résultats du Wikiconcours septembre 2011 : les nains à l'honneur ! PDF Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 4
MauvaisTrès bien 
Fées, elfes & lutins
Écrit par Tsaag Valren   
Jeudi, 15 Décembre 2011 10:34

Nain de jeux de rôle

Les premiers résultats du Wikiconcours de septembre 2011, un concours bisannuel interne à la Wikipédia francophone, ont été annoncés. Comme l'an dernier avec l'article des fées, l'équipe numéro 7 - dont je fais partie avec Mafiou44 et Prosopee, décroche le doublé du meilleur travail global et du meilleur article réalisé avec celui des nains.

Un travail de fond sur deux mois, étayé par les ouvrages de Claude Lecouteux et Pierre Dubois.

Résultats du concours

Et pourtant, ce n'était pas gagné ! Nous avons bouclé ce concours à trois, quand nous étions cinq l'an dernier. Un membre de notre ancienne équipe a rejoint le jury, un autre a créé sa propre équipe sur le thème de l'athéisme (une sorte de schisme amical, donc !)

J'envisageais, tout d'abord, de travailler l'article à propos des dragons, bien mal loti depuis des années.  Mais je venais de me plonger dans Nos bons voisins les lutins de Claude Lecouteux, et par là dans les géniales encyclopédies de Pierre Dubois. Je choisis donc les lutins comme premier article.

L'article des lutins termine médaille en chocolat. A celà, deux raisons, la première est le manque d'illustrations (même si Godo, à qui je réitère tous mes remerciements, a réalisé un superbe dessin en quatre heures !), la seconde un problème de terminologie. Il n'existe en effet pas d'équivalent stable au mot "lutin" dans d'autres langues, ce qui amoindrit l'importance du sujet.

L'article des nains, que j'ai choisi en second en raison de la disponibilité des informations, termine, lui, premier ! Les illustrations y sont beaucoup plus nombreuses (et pertinentes), il est classé d'importance "maximale" alors que le lutin est "seulement" d'importance "élevée", il est étayé de 300 sources et le lutin en a 250... puis le travail y est beaucoup plus difficile ! Le nain est germanique, mais je ne comprend que deux ou trois phrases d'allemand, et ni Prosop' ni Mafiou ne lisent cette langue. Heureusement, j'ai fait confiance aux excellentes traductions de Claude Lecouteux, ajoutant à celà le remarquable décorticage étymologique d'Anatoly Liberman, et The wise one of the mountain, ouvrage de Lotte Motz, pionnier en la matière.

Quant aux encyclopédies de Pierre Dubois, elles ont permises d'ajouter à cet article cette petite touche d'humour tout érudit qui manque tant aux encyclopédies : Les Bonnets-Rouges cachés dans de vieilles ruines écossaises afin d'assassiner les hommes qui passent à leur portée, et qui teintent leurs couvre-chefs du sang de leurs victimes, le fait que le nom de "gnome" et de "lutin" soit le premier qui vienne à nos bouches francophones pour désigner un nain - si-si, seul Pierre le dit ! 

Mais personnellement, je préférais l'article des lutins, où j'ai bien davantage lu les sources duboisiennes à ma portée (enfin, surtout à portée de ma compréhension ! Vous avez déjà essayé d'écrire une phrase qui commence par "Pierre Dubois dit que les lutins...". Essayez voir !). En plus de ce défi permanent à l'encyclopédisme - haha ! Restait le risque de mourir de rire en écrivant des phrases comme "Selon le folklore belge, une jeune fille désireuse de se débarrasser d'un nuton doit s'accroupir sur du fumier en position de défécation, et manger une tartine dans cette position. Le nuton pousse alors une exclamation de dégoût comme « Ah ! Ti cakes èt magnes » (« Ah ! Tu défèques en mangeant »), et s'enfuit pour toujours !"

On le sait, Pierre est du côté du petit peuple. Alors, il compatit pour le sort de ces pauvres nutons, bousculés par ces vilains rustauds d'ardennais ! Un petit regret, je n'ai pas trouvé depuis quand les lutins sont devenus les assistants du Père Noël. Pierre le sait sans doutes, mais il ne le dit pas dans ses livres. Ou ai-je mal cherché ?

Du reste, pour écrire à propos des nains, il m'a fallu faire appel à d'autres spécialistes sur des domaines que je ne connais point ! La sapience tolkiennesque presque sans limites d'Harmonia Amanda bien sûr, et puis le projet des jeux vidéos, capable de me trouver en moins de temps qu'il n'en faut à un geek pour l'écrire la liste des 155 jeux vidéo avec des nains à la fin 2010. J'ai posé la même question aux rôlistes, mais sans succès.

Enfin, à part l'article des nains et celui des lutins, j'ai écrit deux "connexes" qui sont passés au label durant ce concours : le Bugul-Noz, une créature du vannetais, et le Chapalu de la légende arthurienne, une sorte de remerciement non-dissimulé à Claudine Glot, même s'il me reste beaucoup à apprendre en légendaire arthurien !

Remerciements à : 

Mes deux coéquipiers, Mafiou et Prosopee, tout d'abord. Et puis...

Les projets jeux vidéos et Tolkien/Terre du milieu de Wikipédia

Godo, pour son dessin

Claude Lecouteux, pour écrire d'aussi bons livres

Pierre Dubois, tout pareil, et parce que je me bidonne toujours autant à le lire !

Charlotte, sa fille

Claudine Glot, pour sa relecture

Pascal Lamour, pour un petit commentaire sur le vannetais dans l'article du Bugul-noz

 

Amélie Tsaag Valren

 

 
Accueil Observatoire Fées, elfes & lutins Résultats du Wikiconcours septembre 2011 : les nains à l'honneur !