Zhu Bajie PDF Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
Métamorphes
Écrit par Tsaag Valren   
Jeudi, 07 Mai 2009 00:09
Zhu Bajie
 

Zhu Bajie est un cochon métamorphe issu du conte chinois Le Voyage en Occident (西遊記 xīyoǔjì). Son nom signifie « le Cochon aux Huit Vœux » ( 豬八戒). Il ressemble à un humanoïde dressé sur deux pattes et accompagne le moine bouddhiste Tang Sanzang avec Sun Wukong et Sha Wujing pendant leur voyage vers l'ouest. Il possède de très nombreux pouvoirs surnaturels dont 36 transformations et peut se battre sous l’eau aussi bien que Sha Wujing. Son arme céleste est un râteau à neuf dents (九齒釘耙 jiǔchǐ-dīngpá) qui pèse plus de 5 kg. Ses grandes compétences de combattant en font une aide précieuse pour le moine qu'il accompagne, mais sa gourmandise, sa grande paresse et son attirance immodérée pour les femmes mettent parfois l’expédition en danger.

Il est associé à l'élément bois dans la symbolique chinoise, d'où l'un de ses autres noms, Mùmǔ (木母, « mère du bois »).

Son nom bouddhiste, Zhu Wuneng (豬悟能) signifie « cochon (réincarné) attentif à l'habileté ». Sun Wukong, dont il envie les succès, le nomme daizi (獃子), qui signifie « fainéant idiot ».

Zhu Bajie est à l’origine un « Maréchal du Ciel », dieu mineur patron des jeux et de la prostitution (天蓬元帅, tianpeng yuanshuai) à la tête de 10 000 soldats célestes. Durant le « festin des pêches » de la déesse-mère Xiwangmu, il s'enivra et provoqua de grands dégâts, puis manqua de respect à la déesse de la lune, Chang'e. En punition de ses méfaits, il fut dégradé et banni sur la terre. Malheureusement pour lui, il attérit dans une porcherie et se transforma en demi-cochon démon mangeur d’hommes. Il décida de s'installer sur place sous le nom de Zhū Gāngliè et enleva une jeune fille pour en faire sa femme. Guan Yin le persuada de suivre le moine Sanzang quand celui-ci passa par son village, alors qu'il était en route vers l’Inde. Au retour de l’expédition, tous ses compagnons avaient atteint l’état de bouddha ou d’arhat, mais Zhu Bajie n’avait pas réussi à se purifier suffisamment de ses bas instincts pour atteindre ce niveau. Il fut néanmoins récompensé par la fonction de « nettoyeur d’autel » (淨壇使者, jingtan shizhe) grâce à laquelle il peut satisfaire éternellement sa gloutonnerie avec les restes d’offrandes.

Son rôle est conforme à l’image chinoise du cochon qui, contrairement à l’image occidentale, n’est pas automatiquement négative puisqu’il symbolise aussi la ténacité : le sanglier creuse avec constance toujours le même trou.

Zhu Bajie a inspiré le personnage d'Oolong (ウーロン, Ūron) dans le manga Dragon Ball. C'est un petit cochon de 32 Kg pour 121 cm, qui peut se métamorphoser en la créature qu'il souhaite pendant une brève période. En mandarin, Oolong ou Wulong (烏龍) signifie « Dragon noir », et désigne également le thé du même nom. Oolong est un personnage faible et peureux, qui prend très peu part aux combats.

Les articles concernant Zhu Bajie et Oolong sont en ligne sur Wikipédia !