Camphruch ou Capricorne de mer PDF Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
Monstres & chimères
Écrit par Tsaag Valren   
Mercredi, 29 Avril 2009 17:32

 

Le Camphur dans

 

Le camphruch est une licorne aquatique et amphibie également connue sous les noms de camphur, campchurch et Capricorne de mer (en Italie). Il s'agit d'une espèce voisine des licornes (et pas d'une licorne en tant que telle). Le premier rapport d'observation de cet animal est le fait d'André Thevet, en 1575, alors qu'il voyageait dans le détroit de Malacca en Indonésie. Il aperçut le camphruch sur les îles Moluques. Un peu plus tard, un animal semblable fut décrit près du Cap de Bonne espérance, puis d'autres en Éthiopie.

Le camphruch ressemble à un quadrupède de la taille d'une biche possédant une abondante crinière hirsute et grise qui lui recouvre tout le cou en poussant dans le sens inverse de celle du cheval. Ses deux pattes antérieures sont semblables à celles d'un cerf avec des sabots fourchus (comme les licornes), et ses pattes arrières sont palmées comme celles d'une oie. Il porte une corne longue de trois pieds et demi sur le front, qui a la circonférence d'un bras humain sur sa partie la plus large et la particularité d'être mobile comme le serait la crête d'un coq d'inde. L'animal observé au Cap de Bonne espérance était « terrestre mais se plaisait d’être dans la mer, avait la tête et la perruque d’un cheval et une corne longue de deux palmes ».

Le Camphruch tue les poissons en les empalant sur sa corne dont il se sert comme d'une lance. Une fois sa proie capturée, il n'a plus qu'à baisser sa corne pour profiter du fruit de sa chasse et se nourrir. Cette corne est très recherchée car elle ferait un excellent remède contre le venin - à l'instar des cornes de licornes, mais André Thevet n'y croît pas lui-même puisqu'il précise qu'« il y a quelques uns qui sont persuadés que c’est une espèce de licorne, et que sa corne, qui est rare et riche, est très excellente contre le venin ».

 

Le capricorne de mer

 

En Italie, le Camphruch porte le nom de Capricorne de mer. Sa corne avait une très bonne réputation auprès des pharmaciens et des médecins qui la disaient aussi efficace contre le poison que celle du véritable monoceros (licorne).

Le Camphruch n'est pas la seule espèce de licorne à posséder une corne mobile car le cinquième livre de Rabelais mentionne (en 1564) que Pantagruel et ses compagnons virent « trente deux unicornes » possédant des cornes « aiguës, noires et longues de six ou sept pieds », mobiles elles aussi...

Sources :
  • Cosmographie universelle, André Thevet, 1575
  • Discours de la licorne, Ambroise Paré, 1579/1582

J'ai créé moi-même un article à propos du Camphruch sur Wikipédia. Il s'agit d'un animal proche des hippocampes qui tiraient le char de Poséidon dans la mythologie grecque - et dont on reparlera.

Tsaag Valren

 
Accueil Observatoire Monstres & chimères Camphruch ou Capricorne de mer