Arpentent ces pages...

Nous avons 32 invités en ligne
Fréderic Anarratone 24-05-10 PDF Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
Écrivains
Écrit par Tsaag Valren   
Samedi, 08 Mai 2010 15:28

 

Frédéric Anarratone

 

 Au Printemps des légendes de Monthermé, j’ai eu l’occasion de discuter avec Fréderic Anarratone, dont nous avions précédemment chroniqué le roman Oscarthur et recueilli l'avis concernant cette nouvelle trilogie de fantasy. C'était avant qu’il ne reçoive le prix Oriande de littérature jeunesse des mains de Claudine Glot, visant à récompenses un défenseur de la féerie. Et voilà une bonne occasion d’en savoir plus sur les inspirations et le but de ce médecin récemment venu à la fantasy…

        Tsaag Valren : Vous préparez actuellement le second tome d’Oscarthur, pourriez-vous nous parler davantage de ce second tome d’aventures en Terres Franches ? 

        Frédéric Anarratone : Il est en corrections, on travaille sur l’illustration de la couverture et le personnage retenu serait, à priori, le méchant de l’histoire : un être capable de traverser les plans de l’espace. C’est un homme à tête de poulpe. Cela ressemble un peu à Pirates des Caraibes, je sais, mais…

        T.V. : Je pensais davantage aux grands anciens de Cthuthu !

        F.A. : Oui, ou alors, aux flagelleurs mentaux de Donjons et dragons, ils sont assez commun dans ce jeu de rôle. Ce personnage...

       T.V. :   Sera totalement inédit puisqu'on n'en a pas du tout  entendu parler dans Oscarthur.

        F.A. : Et il vient d’un plan différent ! Rappelez-vous que dans Oscarthur, le magicien Mortemer disparaît en traversant un miroir. Il se retrouve sur cette planète… ou ce plan différent dans lequel notre… personnage (dont je ne révèlerai pas le nom) va acquérir tout son savoir en fabrication de miroirs, ce qui lui permettra à son tour de créer des miroirs et de faire une petite incursion dans les Terres Franches.

      T.V. :   Vous avez eu beaucoup de succès avec Oscarthur. Comment anticipez-vous l’avenir  ? Celà reste une trilogie ou vous envisagez une quadrilogie ?

        F.A. : C’est une trilogie. Le premier peut se lire tout seul. Il s’écoule un an et demi entre Oscarthur et le second tome, par contre, celui-ci et le troisième se suivent. La trilogie est basée sur la notion de cycle, autant comme le premier tome se termine où il a commencé, vous verrez que pour le dernier tome, on retourne à la fin comme on était au commencement.

        T.V. : Merci beaucoup, M. Anarratone, pour avoir répondu à toutes ces questions !

 ... A peine avais-je conclu en  souhaitant bonne chance à Fréderic Anarratone dans son aventure d’écriture, que l’on annonçait les remises des prix Oriande. 

Claudine Glot remet un prix Oriande à Fréderic Anarratone pour   Oscarthur

Fréderic Anarratone après la remise de son prix, avec Claudine Glot  et Hervé Gourdet
 
Accueil Rencontres Auteurs Fréderic Anarratone 24-05-10